Présentation de l'ORRPSA

Pourquoi un observatoire ?

Le monde du travail connaît de profonds changements impactant la santé mentale des travailleurs.

Cette évolution est mise en lumière par de nombreuses études montrant notamment une intensification de la charge de travail, une modification des conditions de travail, une standardisation des procédures et des interactions, le développement de l’évaluation des performances, une augmentation du sentiment d’insécurité. Des séries de suicides en lien avec le travail ont aussi fait prendre conscience du mal-être général et de la souffrance régnant au sein de l’environnement professionnel.

Les liens entre organisation du travail et santé mentale, les différentes formes de harcèlement, la violence au travail, la surcharge de travail, les situations de stress sont autant de facteurs qualifiant les risques psychosociaux. Les effets sur la santé des travailleurs se traduisent par des conséquences comme la dépression, le burn out,  des états de fatigue chronique, du stress, des manifestations somatiques (troubles musculo-squelettiques, accidents vasculaires cérébrales, pathologies cardiaques…) voire, pour les conséquences les plus dramatiques, d’actes suicidaires.

Les caractères multifactoriel et complexe des risques psychosociaux en fait une catégorie particulière de risques professionnels. Elle amène des interrogations spécifiques par rapport aux risques professionnels plus classiques et plus faciles à objectiver (comme les risques physiques). Une approche interdisciplinaire et en étroite collaboration avec les acteurs de terrain apparait donc indispensable.

En Aquitaine, des équipes scientifiques et de nombreux acteurs de la prévention des risques professionnels témoignent de compétences en matière de risques psychosociaux. Toutefois, les recherches et les actions entreprises nécessitent d’être mises en lien. Ce constat a fait émerger l’idée de la création d’un observatoire.

Il a ainsi pour double vocation de fédérer et d’organiser à un niveau interdisciplinaire, la recherche sur les risques psychosociaux et de créer des interactions entre les préventeurs et les chercheurs.

 

Une initiative expérimentale

L’ORRPSA est une initiative expérimentale en France.

Au-delà d’une mission d’observation et d’analyse de données, l’ambition est aussi de produire des travaux accessibles aux équipes scientifiques et aux acteurs, de développer des collaborations et de permettre aux acteurs de la région Aquitaine de disposer d’informations et de compétences auxquelles il est habituellement difficile d’accéder.

L’objectif est de produire et de diffuser des connaissances susceptibles d’aider à la prise de décision ou à l’amélioration de l’environnement de travail et des organisations, de favoriser le transfert entre recherche et terrain.

L’ORRPSA est également une composante du deuxième Plan régional santé-travail (PRST2 Aquitaine). L’Observatoire représente en effet la principale initiative concernant l’axe « Risques psychosociaux » dans le but de contribuer à l’effort engagé en Aquitaine concernant la lutte contre les risques psychosociaux au travail en se concentrant sur une initiative forte.

Le caractère expérimental se retrouve également dans l’accent mis sur l’interdisciplinarité de manière à fédérer la recherche et les savoirs en Aquitaine sur la problématique des risques psychosociaux au travail.

 

Organisation

La coordination scientifique est assurée par un Comité de pilotage interdisciplinaire.

Ce Comité se réunit régulièrement et fait vivre l’activité scientifique de l’ORRPSA.
Il est dirigé par Loïc Lerouge, Chargé de recherche CNRS, juriste au Centre de droit comparé du travail et de la sécurité sociale (COMPTRASEC UMR CNRS 5114).

Il est composé des membres suivants :

  • Laurence Bergugnat
    Maître de conférences en sciences de l'éducation
    LACES
    Université de Bordeaux
  • Patrick Brochard
    Professeur des Universités et praticien hospitalier
    Chef de service de médecine du travail du CHU de Bordeaux
    ISPED, LSTE EA 3672
    Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM)
    Université de Bordeaux
  • Dr Isabelle Buisson-Valles
    Médecin Inspecteur Régional du Travail et de la Main d'Oeuvre (MIRTMO)
  • Isabelle Daugareilh
    Directrice de recherche CNRS
    Directrice du COMPTRASEC UMR CNRS
    Université de Bordeaux
  • Cindy Felio
    Docteur en sciences de l'information et de la communication
    MICA EA 4426
    Université Bordeaux - Montaigne
  • Nathalie Gréard
    Psychologue du Travail
    Centre de consultation de pathologie professionnelle du service de médecine du travail du CHU de Bordeaux
  • Sonia Laberon
    Maître de conférences en Psychologie du Travail
    Laboratoire de Psychologie, Santé et Qualité de vie EA 4139
    Université de Bordeaux
  • Christine Lagabrielle
    Maître de conférences en Psychologie du Travail
    Laboratoire de Psychologie, Santé et Qualité de vie EA 4139
    Université de Bordeaux
  • Jacques Pouyaud
    Maître de conférences en Psychologie du Travail
    Laboratoire de Psychologie, Santé et Qualité de vie EA 4139
    Université de Bordeaux
  • Nicole Rascle
    Professeur des Universités en Psychologie de la Santé
    Laboratoire de Psychologie, Santé et Qualité de vie EA 4139
    Université de Bordeaux
 L'étude de la santé psychosociale au travail en Aquitaine est réalisée par Gaëlle Encrenaz, chercheure contractuelle au COMPTRASEC.

 

Equipes associées

Doté d’un Comité de pilotage scientifique interdisciplinaire, l’ORRPSA associe les équipes et partenaires suivants :

 

Missions

Les objectifs visent avant tout à améliorer la connaissance sur les risques psychosociaux au travail.

  • Le premier objectif est de réaliser chaque année une cartographie de la santé psychosociale au travail en Aquitaine. Cela permettra d’obtenir un état des lieux de la santé psychosociale au travail en Aquitaine, pour l’ensemble des travailleurs par secteur d’activité économique.
  • Le deuxième objectif est l’étude de la jurisprudence du travail et de la sécurité sociale. Une connaissance fine des décisions des juridictions du travail et de sécurité sociale permet de mieux comprendre comment les risques psychosociaux interviennent dans le champ judiciaire et jurisprudentiel à travers notamment le profil des parties, les fondements juridiques utilisés et retenus, en faveur de qui se prononce le juge, etc.
  • Le troisième objectif est de diffuser et partager de l’information sur les risques psychosociaux au travail en s’appuyant sur l’organisation annuelle d’un colloque interdisciplinaire d’une journée, la publication des actes de ces manifestations et des conférences-débats d’une demi-journée.