Analyse et visualisation des réseaux criminels de traite des êtres humains

Analyse et visualisation des réseaux criminels de traite des êtres humains
AVRES
Mission Droit et Justice
COMPTRASEC UMR 5114, LABRI UMR 5800
2 ans - mars 2017- mars 2019

Le projet AVRES (Analyse et Visualisation des Réseaux criminels de traite des êtres humains) porte sur l’analyse des réseaux criminels se livrant à des faits de traite des êtres humains à des fins d’exploitation sexuelle.

Cette recherche est pluridisciplinaire et associe juristes, informaticiens et sociologues. La démarche retenue est la suivante :

- Extraire l’ensemble des acteurs apparaissant dans une procédure judiciaire (dossier transmis par le tribunal)

- Reconstituer les relations qui lient ces acteurs les uns aux autres

- Analyser le fonctionnement du réseau et la place de chacun des acteurs.

Cette démarche requiert  la création d’un outil par l’équipe informatique (sous la responsabilité de Guy Mélançon LABRI) facilitant la saisie des données, la navigation au sein de celles-ci et à terme, une analyse descriptive.

Seront ainsi dégagées, sur la base d’une analyse statistique, les régularités et spécificités identifiées dans le fonctionnement des réseaux – et spécifiquement de la relation entre auteur et victime – (sous la responsabilité de Cécile Plessard, sociologue contractuelle). Sur cette base, seront identifiées les spécificités des réseaux en fonction de différents critères, qui peuvent être l’origine géographique des individus, les types d’exploitation, la taille de l’organisation... A terme, l’objectif est l’élaboration d’une définition juridique de la notion d’exploitation.

Le contrat AVRES a pour objectif principal d'approfondir les éléments méthodologiques et techniques permettant la réalisation de ce travail de saisie et d'analyse dans le cadre de projets ultérieurs.