Etude d'impacts du dispositif de microcrédit personnel garanti

Etude d'impacts du dispositif de microcrédit personnel garanti
COSEF – Caisse des dépôts
18 mois - Décembre 2011 – Juillet 2013

Le microcrédit personnel est destiné à répondre aux besoins de financement des personnes ayant un projet d’insertion professionnelle ou sociale et une capacité de remboursement mais ne parvenant pas à financer leur besoin par recours au crédit classique ou aux aides sociales (inéligibilité du besoin ou du statut socioéconomique de la personne). Le microcrédit est donc un outil au croisement de l’économique (c’est un prêt) et du social (accompagnement des emprunteurs par des travailleurs sociaux ou des associations, faible taux d’intérêt, garantie du prêt à hauteur de 50% par le Fonds de Cohésion Sociale géré par la Caisse des dépôts et consignations), pouvant contribuer directement ou indirectement à l’amélioration de la situation des bénéficiaires dans des domaines aussi variés que l’emploi, le logement, la santé, la cohésion familiale, ou l’inclusion bancaire. Le Comité d’orientation et de suivi de l’emploi des fonds (COSEF) du Fonds de Cohésion Sociale a souhaité tirer un bilan de l’expérimentation menée en matière de microcrédit personnel depuis 2005 en mettant en œuvre une évaluation approfondie de l’impact du dispositif. Cette évaluation a été confiée à Nicolas Rebière (Comptrasec) et Georges Gloukoviezoff (2G Recherche). Le Comptrasec apporte son savoir-faire principalement pour la dimension quantitative du projet, consistant à procéder à la mise en œuvre et l’exploitation d’une enquête statistique portant sur un échantillon composé notamment de plus de 2000 personnes interrogées, représentatif des personnes passées par le dispositif depuis sa mise en place.

Ouvrage paru mobilisant les résultats de l’étude :

Georges Gloukoviezoff, Nicolas Rebière, Microcrédit contre la pauvreté : des prêts entre solidarité et marché, Les Editions de l'Atelier, octobre 2013. Lire la présentation