Exploitation des mineures dans les cités à proximité des grandes villes françaises

Exploitation des mineures dans les cités à proximité des grandes villes françaises
MINEXP
Financement par une Fondation
19 mois - juin 2018 - décembre 2019

Depuis deux ans environ, les services enquêteurs français constatent l’arrivée d’une nouvelle forme de criminalité dans les quartiers dits sensibles, avoisinant les grandes villes en France. Des jeunes filles de ces « quartiers » se prostitueraient pour le compte de certains de leurs congénères, généralement un peu plus âgés qu’elles. Ces pratiques semblent constituer un mode de reconversion pour des jeunes ne trouvant plus de débouchés satisfaisants dans le marché du trafic de drogue, saturé et à haut risque. Les organisateurs de ces formes de proxénétisme prendraient en charge la partie logistique des faits en mettant les annonces sur internet, en prenant les appels des clients, fixant les rendez-vous, en procédant à la réservation des chambres d’hôtel pour ces jeunes prostituées. Il est fréquent que les jeunes filles soient déplacées de ville en ville pour freiner l’action des services enquêteurs. Les numéros de téléphones changent également rapidement. Le projet va donc consister à utiliser un outil informatique, élaboré dans le cadre d’un précédent projet et permettant de saisir l’ensemble des informations contenues dans un dossier judiciaire, de la visualiser dans toute leur complexité et de procéder à leur analyse. Au-delà des actions de formation à destination des acteurs au contact de ces victimes seront organisées pour favoriser la diffusion des connaissances acquises dans le cadre du projet. La recherche sera également utilisée pour favoriser l’information et la sensibilisation des décideurs politiques.