Risques psychosociaux au travail

Risques psychosociaux au travail
RPST
Idex de Bordeaux ; "Investissement d'avenir"
COMPTRASEC UMR CNRS 5114 Université de Bordeaux - CHU de Bordeaux - ISPED - Laboratoire de psychologie, santé, qualité de vie au travail EA 4139
septembre 2014 - Juin 2016

Les « Risques psychosociaux au travail » (RPS) représentent une thématique en forte émergence au sein de la communauté scientifique. L’état actuel de la recherche montre en effet une multiplicité de productions sur le sujet restées, un moment, sans réels croisements interdisciplinaires alors que les différentes approches s’avèrent hautement complémentaires.

Le présent projet trouve son origine dans le cadre des travaux de l’Observatoire régional des risques psychosociaux au travail (ORRPSA) dont l’un des enjeux était de réaliser des collaborations entre disciplines de manière intégrée en matière de RPS. Aujourd’hui, le projet RPST vise à :
- élargir le réseau de collaborations scientifiques (interdisciplinaire et internationale) et professionnelles ;
- améliorer la connaissance en matière de RPST et expérimenter des démarches d’intervention participatives, améliorer, transférer, diffuser les connaissances et les pratiques (issues des expérimentations menées) vers les réseaux scientifiques, les autorités publiques et les acteurs de la société ;
- élargir le champ des recherches actuelles.

Chacun organisé selon deux axes (amélioration des connaissances des RPS ; accompagner la politique de prévention des RPS), trois champs d’investigation majeurs serviront de support au développement de ces objectifs :
1. Étude en population Hospitalière : si les RPS en milieu hospitalier ont fait l’objet de nombreuses recherches, la nature même des risques psychosociaux (organisation du travail, management, contexte social, nature d’activité…) rend leur abord en institution particulièrement délicat. Or, la structure du CHU évolue avec des impacts potentiels sur les organisations du travail. Le terrain est donc favorable à une étude et la mise en place d’un dispositif de prévention primaire des RPS dans un contexte d’économie des moyens.
2. Étude en petites entreprises : les PME et les TPE, comme les grandes entreprises, sont tenues de mettre en œuvre des moyens de prévention adéquats et de répondre à des risques liés au travail encourus collectivement. Or, les petites entreprises connaissent des spécificités qu’il convient de mieux connaître pour répondre efficacement à la problématique de prévention des RPS ;
3. Développement et transversalité : l’objectif du projet RPST est aussi d’être en mesure d’intégrer des recherches complémentaires sur plusieurs terrains de manière à poursuivre un effort de fédération de la recherche sur les RPS à Bordeaux.
Il s’agira enfin de stimuler la connexion et les collaborations entre le projet RPST avec les autres projets du programme HEADS relatifs à la santé des jeunes, au vieillissement et à l’usage des médicaments, notamment sous l’étude des « trajectoires de vie ». La réalisation de cet objectif permettra de préparer activement les perspectives de recherche futures au sein du programme HEADS.